Une équipe d’archéologue a découvert d’immenses statues représentant Ramsès II. Ces statues de plus de huit mètres de hauts, faites en quartzite, ont été retrouvé, immergées sous un bidonville du Caire. Le Ministère des Antiquités a d’ailleurs qualifié cette découverte comme une des plus importantes faite à l’est du Caire. A proximité du site de la découverte, on peut également trouver les ruines du temple de Ramsès II dans la ville antique d’Héliopolis.

Ramsès le Grand régna de 1279 à 1213 avant JC et fût le troisième de la dix-neuvième dynastie égyptienne. Ramsès II est considéré comme le plus puissant et célèbre souverain d’Égypte antique. Pour cela, il mena de nombreuses expéditions militaires et conquis pour l’Égypte, la Syrie et la Nubie. Afin de perpétuer sa légende, il fonda le temple du soleil d’Héliopolis, deux fois plus grand que celui de Karnak à Louxor. Ce temple a malheureusement été détruit pendant la période gréco-romaine. On peut toutefois trouver des obélisques préservées à Alexandrie ou bien en Europe. Certaines pierres ont été également utilisé pour la construction du Caire au fil des ans.

Les archéologues ont réussi à extraire le buste, la partie inférieure de la tête, la couronne, l’oreille droite et un fragment de l’œil droit d’une des statues.

Cette statue a été trouvé dans un quartier de classe ouvrière de Matariya, au milieu d’une zone de construction. Héliopolis était le lieu de résidence du dieu soleil, aucun Pharaon n’était autorisé à y vivre.

Cette découverte pourrait être une aubaine pour le tourisme égyptien. En effet, suite au printemps arabe et le crash d’un avion Russe, les étrangers ont déserté le pays.

La statue découverte de Ramsès II immergée dans une fosse

crédit : Mohamed Abd El Ghany / Reuters

crédit : Mohamed Abd El Ghany / Reuters

crédit : Mohamed Abd El Ghany / Reuters

crédit : Xinhua / Rex

La tête d’une des statues retrouvées

crédit : Mohamed Abd El Ghany / Reuters

crédit : Xinhua / Rex

crédit : Mohamed Abd El Ghany / Reuters

source : Bored Panda