George Church généticien mondialement reconnu et son équipe de l’université de Harvard travaillent depuis deux ans pour faire revenir à la vie une espèce disparue, le mammouth laineux. Ils estiment pouvoir mener à bien leur projet d’ici deux ans.

Ils comptent utiliser l’ADN d’un mammouth trouvé sur un spécimen découvert dans le permafrost d’arctique. Ils chercheront les gènes qui séparent le mammouth de l’éléphant, comme celui du manteau de poil et su sang résistant au froid.

Des tests en laboratoire ont permis de découvrir qu’il est possible de mélanger les deux ADN et les scientifique pensent qu’ils sera possible de faire grandir un embryon de mammouth dans un utérus artificiel, puis d’essayer de faire adopter le bébé mammouth par une maman éléphant.

Le professeur Georges Church et son équipe ont commencé le projet en 2015n projet qui ce nomme « Harvard Woolly Mammoth Revival », ils essayent d’augmenter le nombre de gène significatif de mammouth dans L’ADN d’éléphant. Des caractéristiques comme des petites oreilles, la graisse sous-cutanée, des poils et du sang qui ne gèle pas.

Cette équipe essaye de créer un hybride mammouth/éléphant, plus proche de l’éléphant tout de même.

Le mammouth laineux est plus proche de l’éléphant d’Asie que de l’éléphant africain. On pouvez le trouver en Asie, Europe, Afrique et Amérique du Nord pendant la dernière glaciaire, il a disparu il y a 4 500 ans, probablement à cause du changement climatique et de la chasse.

source : The telegraph